Coronavirus : et la magie dans tout ça ?

Parmi les prestations de magie que je propose, une me tient particulièrement à cœur : il s’agit du close-up. Le close-up est de la magie de proximité. Or, en ces temps où la promiscuité n’est pas de mise, qu’en est-il pour ce type de prestation ? Je vous rassure : je sais m’adapter !

Le close-up en temps normal, comment ça marche ?

Le close-up est particulièrement adapté aux événements tels que les mariages, les cocktails, ou les séminaires d’entreprise. En effet, il n’y a pas de scène ! Je me déplace parmi les convives ou de table en table ; j’improvise, en rebondissant sur les attitudes de chacun ou les situations, des tours qui surprennent toujours. Pour cela, j'”emprunte” souvent des objets ou j’en donne à examiner, et les distanciations sociales ne sont pas forcément respectées. Est-ce pour autant, actuellement, un show à bannir ? Sûrement pas !

Quand le close-up s’adapte

On ne peut pas se toucher ? On ne peut pas échanger d’objets ? Ce n’est pas un problème ! Je me concentrerai sur des séries d’effets qui n’ont pas besoin de tant de proximité. Ma façon de pratiquer la magie et le mentalisme est avant tout visuelle : ainsi, peu importe s’il n’y a pas de contact, les effets gardent un maximum de pureté et seront, de fait, toujours aussi surprenants.

Et si la circulation entre les participants n’est vraiment pas possible, la magie de salon est l’occasion d’essayer une nouvelle configuration. Entre le close-up et la prestation scénique, je me place au centre d’une assistance et la série d’effets est visible par l’ensemble des personnes. La distanciation sociale est respectée, mais la magie conservée !

Ainsi, on s’éloignera. On fera de nouveaux effets. On s’adaptera. Mais je tenais à ce que vous sachiez : on ne perdra jamais la magie du spectacle.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email